le trimestriel économique du Var

Couverture du VEN n°33
N°33 Juin 2021

Actualités

Juin 2021 - N°33
  • Agrandir
  • Diminuer

La filière hydrogène a le vent en poupe

Une visite sur le circuit Paul Ricard pour découvrir le bolide LMP2HG de Green GT, un passage sur les infrastructures portuaires, des « speed meetings » avec des entrepreneurs, le député européen Christophe Grudler a réalisé un véritable marathon à l'occasion de son déplacement dans le Var, début avril, sur le thème de l’hydrogène et des énergies du futur. L'occasion pour l'élu d'appréhender la richesse et la diversité de l'écosystème hydrogène du département, et d'indiquer tout l'intérêt que l'Europe porte à cette énergie de demain. « Cette année, ce sont 22 textes en lien avec l’énergie qui seront étudiés au Parlement européen, explique Christophe Grudler. Et pas moins de 500 milliards d’euros seront investis dans la filière d’ici à 2050 par l'Europe, pour un nombre de créations d'emplois estimé à 1 million ». À l'écoute et disponible, il a longuement expliqué le mécanisme des fonds européens, qui peuvent constituer pour des entreprises innovantes de formidables leviers d'accélération.

« Le Var est l’un des territoires les plus dynamiques de France en matière d’hydrogène vert ! », s'est enthousiasmé Christophe Grudler, qui a promis de revenir prochainement dans le département pour suivre l'avancée des différents projets.

Trois journées professionnelles dédiées à l'hydrogène

Début juin, c'est sur le terminal de Brégaillon que s'écrivait l'actualité hydrogène du département avec la tenue des premières journées Rade Hydrogène, en compagnie de nombreux industriels, porteurs de projet, acteurs privés et institutionnels de la filière. Une nouvelle avancée concrète du programme Hynovar, lancé en 2016 par la Chambre de commerce et d'industrie du Var afin de structurer et d'accélérer le déploiement de la filière hydrogène dans le Var. L'événement a été rythmé par deux tables rondes thématiques sur l'actualité industrielle, ainsi que la présentation de nombreux projets en cours de développement ou en gestation, de l'implantation d'une unité de production d'hydrogène au lancement d'une navette passagers entièrement propulsée à l'hydrogène pour traverser la rade de Toulon.

« Les Ports de la Rade de Toulon poursuivent l’objectif d’être précurseurs en matière de mobilité maritime hydrogène et d'accueil d’ap- plications industrialo-portuaires autour de l'hydrogène, et nous sommes plus que jamais prêts à devenir le premier port 'H2Ready' en Méditerranée », assurait Jérôme Giraud, le directeur des Ports Rade de Toulon. A terme, les Ports de la Rade de Toulon ambitionnent en effet d'accueillir des solutions sourcées hydrogène pour tous les types de navires fréquentant ses installations : de la propulsion full hydrogène pour les petites unités de plaisance aux navettes à passagers en passant par les carburants alternatifs à faible émission sourcés hydrogène pour les ferries et navires de croisière.

Le terminal de Brégaillon a également reçu le « The New Era », création de la startup Hynova, le premier yacht à propulsion électro-hydrogène dans le monde. Piloté par la jeune entrepreneuse Chloé Zaied, ce prototype peut d'ores et déjà naviguer pendant 8 heures à 12 nœuds de moyenne, grâce à un moteur électrique alimenté par une pile à hydrogène  sans aucune pollution, sans aucun rejet de CO2, sans aucune nuisance sonore.

retour a la liste